12.09.18

Atelier ON DANSE avec Damien Briançon et Etienne Fanteguzzi (cie Espèce de Collectif)

Mercredi 19 septembre 2018 de 18h30 à 20h30 au CCN - Ballet de Lorraine

 

Les ateliers et stages ON DANSE permettent d’explorer physiquement l’univers des artistes accueillis au CCN – Ballet de Lorraine. Ils sont ouverts à tous à partir de 16 ans, amateurs comme confirmés.

Durée : 2h
Inscription à l’atelier :
- tarif normal : 15€ 
- tarif réduit & abonné du CCN : 10€
Inscriptions/informations : 
Cécile Potdevin – Tél : 03 83 85 69 07 - cpotdevin@ballet-de-lorraine.eu

Damien Briançon

Né en 1983, il découvre la danse auprès d’Hervé Diasnas, et choisit pour pilier sa pratique pédagogique. Il consolide sa formation par des stages et des ateliers avec Patricia Kuypers, Michel Massé, Lorna Marshall, Yoshi Oïda, Brigitte Seth et Roser Monttló Guberna, Julyen Hamilton.Il a été interprète auprès de Marinette Dozeville, d’Hervé Diasnas, et de Lydia Boukhirane. Actuellement, il accompagne David Séchaud sur la création d’Archivolte, il est interprète d’Arnaud Louski-Pane dans Les Hautes herbes, de Pauline Ringeade dans Fkrzictions et travaille avec Louis Ziegler sur les Danses de là. Pédagogue, Damien enseigne et transmet sa pratique auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de personnes handicapées.

En marge de son travail chorégraphique, il travaille comme modèle pour divers artistes et a encadré pendant dix ans des groupes de personnes handicapées mentales.

Étienne Fanteguzzi

Né en 1979 à Strasbourg, il interrompt des études supérieures scientifiques pour se former à la danse au CNDC d’Angers et au CNSMD de Lyon. Il est ensuite interprète auprès de Maryse Delente, Sylvia Camarda, Louis Ziegler, Josiane Fritz, Coraline Lamaison. Son parcours l’amène à travailler des esthétiques et techniques variées comme la danse aérienne, le théâtre ou le masque. Titulaire du diplôme d’état de professeur de danse contemporaine, il intervient fréquemment en milieu scolaire, participe à la mise en scène de spectacles de danse-théâtre pour adolescents, chorégraphie pour une revue satirique bilingue franco-alsacienne et propose ponctuellement des stages ou des cours de danse et d’improvisation.

Parallèlement à son parcours d’interprète et de pédagogue, il crée pièces et performances chorégraphiques. Depuis 2014, il est résident chercheur à L’L, à Bruxelles, lieu de recherche et d’accompagnement pour la jeune création.

Espèce de Collectif

Nos motivations et inspirations vont dans le sens d’un questionnement sur notre pratique de la danse, ses enjeux, ses fondements. Nous interrogeons la place du danseur / acteur en représentation, les compétences qui lui sont requises, la manière dont il est présent devant un public qui le regarde, la manière dont il partage son point de vue. Nous explorons les modes de fabrication de l’oeuvre à travers les principes, les mécanismes, les intuitions, les choix qui la façonnent. Nous pensons la création comme un endroit où convergent différents matériaux (le corps, le texte, l’objet, le son...) mais le corps demeure à la base de notre travail. Nous cherchons à savoir de quelle manière il s’articule, pourquoi il se meut (pourquoi il s’émeut), comment entre-t-il en relation avec d’autres corps. La dérision, en ce sens qu’elle est une manière de prendre de la distance avec un objet (permettant ainsi de le questionner), était la tonalité majeure de notre rencontre. Elle pourrait bien devenir, si ce n’est une marque de fabrique, au moins une teinte qui nous poursuit.