27.12.18

Répétition publique de la compagnie KHZ (Vidal Bini) le 17 janvier 2019

Jeudi 17 janvier 2019 à 19h au CCN - Ballet de Lorraine

Les répétitions publiques permettent d’entrer dans l’intimité du travail entre un chorégraphe et ses danseurs. Interactives, elles s’accompagnent d’échanges avec les spectateurs. 

MORITURI 

MORITURI (créer est un combat) est un solo, qui tisse et télescope le corps en mouvement, le discours politique, les monuments aux morts et leurs figures, la photographie en direct et la musique live.
Après avoir créé récemment, sur des explorations similaires, une pièce pour 8 interprètes (Morituri ou les Oies Sauvages), ce travail en solo est l’occasion de naviguer au plus près d’une expression, une position et une mobilité personnelles.
L’occasion aussi de clarifier une pratique chorégraphique, de déployer une série d’intuitions qui lient mouvement et langage, mais aussi des interrogations sur l’incarnation, le didactique et le poétique, le commun et le dogme...
C’est enfin la tentative d’inventer, de fabriquer et de composer, dans un spectacle vivant, des modes de relation à la mémoire, à l’histoire, au politique, à l’identité, à l’image et au récit, dans un corps intime et social.

Vidal BINI est accompagné par le réseau Grand Luxe.

 

Vidal Bini

Si Vidal Bini est bien danseur et chorégraphe, ses créations ne peuvent se résumer au seul champ de la danse. Entouré de plasticiens, de musiciens et d'improvisateurs en tout genre, il élabore des dispositifs au croisement de plusieurs disciplines d'où émergent des objets protéiformes. Des propositions singulières, où l'expérimentation et l'accident sont les bienvenus, qui vont jusqu'à engager physiquement le public, pour jouer des ses perceptions.

Né en France, il étudie à l'école de l'Opéra et au Conservatoire National Supérieur à Paris. Il rejoint le Ballet de l'Opéra du Rhin en 2000, et devient artiste indépendant en 2003. Il travaille avec Felix Ruckert entre 2003 et 2009, avec le Grand Jeu (Louis Ziegler) depuis 2003, et récemment avec S-H-I-F-T-S, Clément Layes et Aurélie Gandit. Il a approfondi sa pratique de l'improvisation avec Kristie Simson.

Il fonde l'association KHZ ( kilohertz) en 2006, au sein de laquelle il explore des dynamiques somatiques et sociales, écrites en temps réel, comme moyens de créer des moments de présence sensible dans un contexte performatif.

En parallèle, il collabore avec d'autres artistes comme Robert Clark, Lorenzo Gleijieses, Guillaume Marie et Olivier Meyer

Durée : 1 heure
Tarif : gratuit

Inscription obligatoire :
Tom Boulangée
Chargé du développement des publics / Billetterie 
T. 03 83 85 69 08 / tboulangee@ballet-de-lorraine.eu