Murmuration [Création 2017]

Chorégraphie : Rachid Ouramdane
Musique : Jean-Baptiste Julien

Première le 29 juin 2017 à l'Opéra national de Lorraine

29, 30 juin et 1er juillet 2017 à 20h
2 juillet 2017 à 15h
À l’Opéra national de Lorraine

Tarif A

Chorégraphie : Rachid Ouramdane
Musique : Jean-Baptiste Julien
Lumières : Stéphane Graillot 
Costumes : La Bourette
Assistante chorégraphique : Agalie Vandamme
Avec la complicité de Maud Blandel
Production : CCN – Ballet de Lorraine

30 minutes 
Pour l'ensemble des danseurs du CCN - Ballet de Lorraine

Murmuration [Création 2017]
Rachid Ouramdane

« L’écriture faussement brouillonne pour des grands ensembles que je développe depuis quelques années s’appuie sur l'accumulation de motifs chorégraphiques enchaînés à très grande vitesse qui invente une danse où tout échappe au regard et propose ainsi une métaphore du vivant. Cette écriture révèle la singularité de chaque personne sur scène et raconte en creux la façon dont il nous faut tous négocier au quotidien pour trouver notre place parmi les autres. Ce concentré de danse invente un environnement sous tension, où la relation entre l’individu et le groupe ne cesse de se réinventer. Affirmer sa singularité et avoir le courage de porter sa différence me semblent particulièrement nécessaire dans une période où l'Autre fait peur et est stigmatisé.

L'urgence dans laquelle je plonge les corps révèle la capacité de réagir des interprètes sur un plateau où tout s’accélère. On y voit naître une intelligence collective de la part des protagonistes en scène qui apportent des solutions à des situations « extrêmes » ou au contraire des moments de chaos quand finalement le collectif ne produit que de la saturation et de l'empêchement.

La spontanéité des gestes des danseurs les uns envers les autres crée un concentré d'humanité dont s'échappent des motifs chorégraphiques fugaces et inattendus. C'est cette matière que je tente de saisir pour inventer une danse où à peine une forme apparaît qu'elle est aussitôt gommée et remplacée par une nouvelle, à tel point qu'on se demande si l'on est bien sûr d'avoir vu ce qui vient de se passer.

Le travail musical de Jean-Baptiste Julien renforce les effets de débordement et d'accélération dans lesquels évoluent les danseurs et crée une urgence du monde.
Une nouvelle fois, je vais tenter au travers d'un foisonnement hétérogène d'actions de refléter ce que je crois être la logique de notre cohésion sociale : notre capacité à composer avec toutes nos différences. »

Rachid Ouramdane 

Rachid Ouramdane 

À l’obtention de son diplôme au Centre national de danse contemporaine d’Angers en 1992, Rachid Ouramdane se lance dans une carrière de chorégraphe et interprète qui l'amène notamment à travailler avec Meg Stuart, Emmanuelle Huynh, Odile Duboc, Christian Rizzo, Hervé Robbe, Alain Buffard, Julie Nioche…
Il a réalisé des pièces sur les dispositifs de la représentation présentées sur la scène internationale. Il a longtemps donné une place éminente au portrait dansé. Il cultive un art de la rencontre, dont l'expérience sensible et entière requiert la mise en doute de tous les préjugés.  Son travail s’est pendant un temps appuyé sur un minutieux recueil de témoignages, mené en collaboration avec des documentaristes ou des auteurs, intégrant des dispositifs vidéo pour explorer la sphère de l’intime. Ainsi, il tente par l'art de la danse de contribuer à des débats de société au travers de pièces chorégraphiques qui développent une poétique du témoignage. Aujourd’hui, il oriente sa recherche vers une écriture chorégraphique basée sur des principes d’accumulation pour de grands ensembles, comme dans Tout autour pour les 24 danseurs du Ballet de l'Opéra de Lyon ou sa pièce Tenir le temps pour 16 danseurs dont la première a eu lieu au Festival Montpellier Danse en juillet 2015.
Il est invité en France et à l’étranger : Superstars (2006) et Tout autour (2014) créées pour le Ballet de l’Opéra de Lyon ; Borscheviks… Une histoire vraie… (2010) pour les danseurs de la compagnie russe Migrazia ; Looking back (2011) pour Candoco Dance Company (Royaume-Uni). En parallèle de ses projets de création, Rachid Ouramdane développe un travail de transmission et d'échange en France et à l'international. 
Rachid Ouramdane a été artiste associé à Bonlieu - Scène nationale d’Annecy de 2005 à 2015 et au Théâtre de la Ville-Paris de 2010 à 2015. Depuis le 1er janvier 2016, il dirige avec Yoann Bourgeois le Centre chorégraphique national de Grenoble.

LES MÉDIAS EN PARLENT

« Ainsi Murmuration est-elle un archétype de belle pièce réussie pour un grand ensemble. » 
Danser Canal Historique, 30 juin 2017, Gérard Mayen, http://bit.ly/2vfEbAm

« Rachid Ouramdane jette ses danseurs dans un tourbillon complexe […] et propose par là une réflexion envoûtante sur l’intelligence collective» 
I/O  Gazette, 9 juillet 2017, Youssef Ghali, http://bit.ly/2uUfU3P

« Les dix huit danseurs, au bout de leurs forces, offrent un enchantement visuel […]. » 
Les danseurs semblent toujours en transhumance, telles des nuées d’oiseaux dans le ciel qui se relayent pour avancer sans que jamais aucun d’eux ne perdent ni le rythme, ni le cap, c’est prodigieux. » 

Inferno Magazine, 10 juillet 2017, Emmanuel Serafini, http://bit.ly/2sSuYxm.