The Vile Parody of Address

Chorégraphie : William Forsythe
Musique : Jean-Sébastien Bach

Créé en 1988 au Ballet Frankfurt
Entrée au répertoire du CCN – Ballet de Lorraine le 9 mars 2010 au Manège de Reims 

Chorégraphie : William Forsythe
Musique : Jean-Sébastien Bach Fugue 22 en si mineur extraite du Livre 1 du Clavecin bien tempéré (Glenn Gould, piano) 
Scènographie, lumières, textes : William Forsythe
Transmission : Douglas Becker
Répétitrice : Isabelle Bourgeais

3 DANSEURS
15 MINUTES

 

 

Un exercice rigoureusement contrapuntique pour piano, voix et danseurs. Le continuum d'une fugue extraite du clavecin bien tempéré de Bach assure l'orientation temporelle d'éléments structurellement compatibles, mais parfaitement discontinus, qui redistribuent leur accentuation associative et organisationnelle à chaque reprise de la musique.

William Forsythe

Né en 1949 à New York, William Forsythe grandit à l’époque du Rock and roll et des comédies musicales dont il raffole. Il étudie la danse à l'université de Jacksonville puis à l'école du Joffrey Ballet dont il intègre les rangs en 1971. Il est d'abord fasciné par le style complexe et abstrait de Balanchine que lui enseigne un danseur de l'American Ballet. Il considère d'ailleurs ses premières oeuvres comme d'évidentes imitations du maître russo-américain. Il compte déjà une vingtaine d’oeuvres à son actif quand il prend la direction du Ballet de Francfort, troupe résidente de l'Opéra de Francfort en 1984. D'entrée de jeu, il impose sa marque en créant Artifact, qui détourne tous les codes théâtraux et révèle une danse survoltée. La notoriété de la compagnie se répand rapidement, avec entre autre la création de Steptext  en 1985. William Forsythe devient seul responsable de la compagnie en 1999 et la dirige jusqu'en 2005.
Depuis, il poursuit sa route en indépendant avec The Forsythe Company en résidence à Francfort et à Dresde. Il a quitté la direction artistique de sa compagnie depuis le début de l’année 2014. Il assure également la direction artistique du Festspielhaus Hellerau, festival d'art contemporain.

Parallèlement, il répond aux commandes de nombreuses et prestigieuses troupes, dont le Ballet de l'Opéra National de Paris, le New York City Ballet, le Ballet National du Canada, le Ballet de l’Opéra National de Lyon... Ses oeuvres sont interprétées également par des compagnies du monde entier.