RainForest [Entrée au répertoire]

Chorégraphie : Merce Cunningham
Musique : David Tudor, Rainforest 

RainForest © DK - LM

Première par le CCN - Ballet de Lorraine le 15 novembre 2017 à l'Opéra national de Lorraine

Chorégraphie : Merce Cunningham
Musique : David Tudor, Rainforest 
Décor : Andy Warhol, Silver Clouds
Costumes : design de Jasper Johns
Lumières : Aaron Copp
Remontée par Cheryl Therrien et Ashley Chen

​6 DANSEURS / 2 MUSICIENS LIVE
20 MINUTES

1968 - 2018 est inscrit dans le cadre de la BIENNALE DE LA DANSE GRAND EST - EXP.ÉDITION 2017

Le titre de RainForest provient des souvenirs d’enfance de Merce Cunningham, du nord-ouest et de la forêt tropicale de la péninsule olympique.
RainForest diffère des autres pièces de Cunningham car, à l’exception de Cunningham, chacun des six danseurs a joué son propre rôle, puis a quitté la scène et n’est jamais revenu.

Andy Warhol a accepté de laisser Cunningham utiliser son installation Silver Clouds - plusieurs ballons Mylar en forme d’oreillers remplis d’hélium, de sorte qu’ils flottent librement dans l’air. Les danseurs portaient des justaucorps et collants de couleur chair que Jasper Johns (non crédité) coupait avec une lame de rasoir, pour donner aux costumes une apparence rugueuse.

La musique de David Tudor évoque les cris et les bruits d’oiseaux et d’animaux.

 

RainForest  was first performed by the Merce Cunningham Dance Company on March 9, 1968 in Buffalo, New York.
RainForest (1968) by Merce Cunningham © Merce Cunningham Trust.  All rights reserved.
Rainforest (1968) courtesy of the David Tudor Project at Performing Artservices, Inc.

Merce Cunningham 

Né à Centralia, Washington, le 16 avril 1919, c’est à l’âge de 20 ans que Merce Cunningham débute sa carrière de danseur moderne, intervenant six ans durant en qualité de soliste au sein de la Martha Graham Dance Company. En 1944, il présente publiquement son premier récital et forma dès 1953 la Merce Cunningham Dance Company, qui lui permit d’expérimenter et de mettre en œuvre ses conceptions inédites. Au gré de sa carrière, il a chorégraphié plus de 150 pièces et plus de 800 Events. Parmi les danseurs qui se sont formés auprès de lui avant de fonder leurs propres compagnies, on compte notamment Paul Taylor, Trisha Brown, Lucinda Childs, Karole Armitage... Parmi ses innombrables collaborations, celle avec John Cage a exercé l’influence la plus profonde sur sa pratique. Ensemble, Merce Cunningham et John Cage ont proposé de multiples innovations radicales. La plus célèbre et la plus controversée d’entre elles concerne les relations entre danse et musique, susceptibles de coexister en un même espace temps, mais nécessitant d’être conçues indépendamment l’une de l’autre.

La passion que Merce Cunningham éprouve pour l’expérimentation et l’innovation a fait de lui l’un des instigateurs de l’application des nouvelles technologies au domaine de l’art. Resté un chorégraphe et pédagogue particulièrement actif jusqu’à sa mort, survenue le 26 juillet 2009, Merce Cunningham a bénéficié des plus hautes distinctions accordées dans le monde de l’art. La vie et l’œuvre de Merce Cunningham ont donné lieu à la publication de quatre ouvrages, ainsi qu’à trois importantes expositions, plusieurs de ses œuvres ont été présentées dans le cadre des activités de prestigieuses compagnies tel que l’American Ballet Theater, le CCN - Ballet de Lorraine, le New York City Ballet, le Ballet de l’Opéra National de Paris, la Rambert Dance Company de Londres et le White Oak Dance Project.