Duo

Chorégraphie : William Forsythe
Musique : Thom Willems

Première mondiale le 20 janvier 1996, Ballett Frankfurt, Städtische Bühnen Francfort.
Entrée au répertoire du CCN 
– Ballet de Lorraine le 12 mai 2015 à l’Opéra national de Lorraine.

Chorégraphie : William Forsythe
Musique : Thom Willems
Pianiste : Gleb Machylev
Scène, lumières & costumes : William Forsythe
Transmission : Cyril Baldy
Répétitrice : Isabelle Bourgeais

18 MINUTES
2 DANSEURS

Nous retrouvons pour la seconde fois de la saison, la compagnie du CCN – Ballet de Lorraine, dans une œuvre de William Forsythe avec l’entrée au répertoire de cette pièce majeure Duo accompagnée live par la musique de Thom Willems, complice artistique essentiel de création du chorégraphe pendant de longues années. 

Duo est présenté dans un espace restreint devant le rideau, juste au bord de la scène. Deux danseurs créent une sorte d’horloge. Ils inscrivent progressivement le temps dans une forme de spirale et le rendent ainsi visible en travaillant à l’intégration de celui-ci dans l’espace. Ils développent un modèle chorégraphique spécifique et complexe qui se déploie avec les culbutes, cisaillements, frappés et renversés qu’ils effectuent. Leurs deux corps brillent dans un chatoiement de noir, ils volent avec une forme de précision continue et téméraire, et par leur souffle, rendent visible les différentes strates du temps. 
La musique lointaine se fait, apparaît et disparaît comme les danseurs dans une forme de tournoiement continu qui atteint un calme parfait. Avec cette prodigieuse pièce, William Forsythe créé une forme d’horloge inscrite dans un mouvement de retour continu à l’origine.

William Forsythe

Né en 1949 à New York, William Forsythe grandit à l’époque du Rock and roll et des comédies musicales dont il raffole. Il étudie la danse à l'université de Jacksonville puis à l'école du Joffrey Ballet dont il intègre les rangs en 1971. Il est d'abord fasciné par le style complexe et abstrait de Balanchine que lui enseigne un danseur de l'American Ballet. Il considère d'ailleurs ses premières oeuvres comme d'évidentes imitations du maître russo-américain. Il compte déjà une vingtaine d’oeuvres à son actif quand il prend la direction du Ballet de Francfort, troupe résidente de l'Opéra de Francfort en 1984. D'entrée de jeu, il impose sa marque en créant Artifact, qui détourne tous les codes théâtraux et révèle une danse survoltée. La notoriété de la compagnie se répand rapidement, avec entre autre la création de Steptext  en 1985. William Forsythe devient seul responsable de la compagnie en 1999 et la dirige jusqu'en 2005.
Depuis, il poursuit sa route en indépendant avec The Forsythe Company en résidence à Francfort et à Dresde. Il a quitté la direction artistique de sa compagnie depuis le début de l’année 2014. Il assure également la direction artistique du Festspielhaus Hellerau, festival d'art contemporain.

Parallèlement, il répond aux commandes de nombreuses et prestigieuses troupes, dont le Ballet de l'Opéra National de Paris, le New York City Ballet, le Ballet National du Canada, le Ballet de l’Opéra National de Lyon... Ses oeuvres sont interprétées également par des compagnies du monde entier.