Devoted

Chorégraphie : Cecilia Bengolea et François Chaignaud
Musique :  Philip Glass, Another Look at Harmony Part IV

Créé le 12 mai 2015 à l’Opéra National de Lorraine

Chorégraphie : Cecilia Bengolea & François Chaignaud
Musique : Philip Glass, Another Look at Harmony Part IV
Lumières : Jean-Marc Segalen 
Costumes : Cecilia Bengolea et François Chaignaud avec l'atelier du CCN - Ballet de Lorraine
Professeurs de dancehall : Giddy Elite Team, Damion BG Dancerz
Danseuse associée à la préparation : Erika Myauchi
Remerciements : Florence Abelin, Philippe Gladieux et Donatien Veismann 
Répétitrice : Valérie Ferrando

25 MINUTES
9 DANSEUSES

Pièce pour neuf danseuses sur pointes, 
Choeur et orgue, Another Look at Harmony de Philip Glass.

«Nous avons composé une chorégraphie de longues lignes, de spins, de pas de ballet et dancehall. Nous voulons créer une continuité entre le passé classique et moderne et notre temps, des lignes de fuite vers le passé et de spéculation vers le futur.»

Cecilia Bengolea et François Chaignaud

Cecilia Bengolea

Danseuse, chorégraphe, Cecilia Bengolea, née a Buenos Aires, est basée à Paris depuis 2001. Elle collabore avec les chorégraphes João Fiadeiro, Claudia Triozzi, Mark Tompkins, Yves-Nöel Genod, Alain Buffard, Mathilde Monnier, Alice Chauchat, Monika Gintersdofer et Knut Classen.
Cecilia Bengolea réalise en 2011 à Rio de Janeiro deux courts-métrages en dialogue avec l’œuvre Tristes Tropiques de Claude Levi Strauss : La Beauté (tôt) vouée à se défaire avec Donatien Veisman et Cri de Pilaga. 

François Chaignaud

Né à Rennes, François Chaignaud étudie la danse depuis l'âge de 6 ans. Il est diplômé en 2003 du Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris et collabore ensuite auprès de plusieurs chorégraphes, notamment Boris Charmatz, Emmanuelle Huynh, Alain Buffard, Dominique Brun. Depuis He's One that Goes to Sea for Nothing but to Make him sick (2004) jusqu'à Думи мої (2013), il crée des performances, dans lesquelles s'articulent danses et chants, dans les lieux les plus divers, à la croisée de différentes inspirations. S'y dessinent la possibilité d'un corps tendu entre l'exigence sensuelle du mouvement et la puissance d'évocation du chant, et la convergence de références historiques hétérogènes – de la littérature érotique (Aussi Bien Que Ton Cœur Ouvre Moi Les Genoux, 2008) aux arts sacrés.
Également historien, il a publié aux PUR L’Affaire Berger-Levrault : le féminisme à l’épreuve (1898-1905). Cette curiosité historique le conduit à initier des collaborations diverses, notamment avec la légendaire drag queen Rumi Missabu des Cockettes, avec le cabarettiste Jérôme Marin (Sous l'ombrelle, 2011, qui ravive des mélodies oubliées du début du vingtième siècle), avec l'artiste Marie Caroline Hominal (Duchesses, 2009), avec les couturiers Romain Brau et Charlie Le Mindu, avec le plasticien Theo Mercier, avec le photographe Donatien Veismann…
Il poursuit actuellement une recherche sur les répertoires de polyphonies (géorgiennes, préchrétiennes et médiévales).

En 2005, Cecilia Bengolea et François Chaignaud fondent la compagnie Vlovajob Pru. Ils créent Pâquerette (2005-2008), Sylphides (2009), Castor et Pollux (2010), Danses Libres (d’après des chorégraphies de François Malkovsky et Suzanne Bodak, 2010), (M)IMOSA (avec Trajal Harrell et Marlene Monteiro Freitas, 2011), altered natives’ Say Yes To Another ExcessTWERK (2012), et DUB LOVE (2013). En 2009, Cecilia Bengolea et François Chaignaud remportent le prix de la révélation chorégraphique de la critique de Paris. Ils ont reçu le prix Jeunes Artistes à la Biennale de Gwangju  en 2014 pour Sylphides et DUB LOVE. Ils présentent  leurs créations au Festival d'Automne à Paris, au Centre Pompidou, au festival Impulstanz (Vienne), à The Kitchen (New York), au Abrons Art Center (New York), au Festival d'Avignon, à la Tate Modern (Londres), au Sadlers Wells  (Londres), au festival Tanz Im August (Berlin), au Quartz (Brest), à la Ménagerie de Verre (Paris), à la Biennale de la danse de Lyon, au Festival Montpellier Danse, au Spiral Hall Theatre (Tokyo), Kyoto Experiment, au Kochi Art Museum (Japon), au Theatro Colon (Buenos Aires), festival Panorama (Rio de Janeiro) etc...  Ils sont artistes en résidence longue à l'Echangeur - CDC Picardie (2014 - 2015 - 2016) et seront associés à Bonlieu, Scène Nationale d'Annecy à partir de 2016