Fabrications

Chorégraphie : Merce Cunningham
Musique : Emanuel Dimas de Melo Pimenta

Créé le 20 février 1987 par la Merce Cunningham Dance Company au Northrop Auditorium Minneapolis 
Entrée au répertoire du CCN – Ballet de Lorraine le 28 Avril 2011 à l’Opéra national de Lorraine 

Chorégraphie : Merce Cunningham
Musique : Emanuel Dimas de Melo Pimenta - Short Waves 1985 and SBbr 
Décors et costumes : Dove Bradshaw
Lumières : Josh Johnson
Remonté par Patricia Lent

30 MINUTES
15 DANSEURS 

Sounddance (1975) and Fabrications (1987) by Merce Cunningham © Merce Cunningham Trust. All rights reserved.

 

Selon Merce Cunningham, le titre renvoie aux deux significations du verbe “fabriquer” : combiner des éléments pour former un tout, et inventer ou concocter, même mentir.

Le procédé aléatoire utilisé se base sur 64 enchaînements (64 étant le nombre d’hexagrammes dans le Yi King). L’enchaînement des phrases et le nombre de danseurs par phrase sont déterminés par le hasard. La durée de chaque phrase reste constante, mais les phrases peuvent se chevaucher. Avec une telle structure et malgré l’absence habituelle de contenu narratif, Fabrications atteint indéniablement une dimension dramatique et mélancolique.
La musique, Short Waves 1985, du compositeur brésilien Emanuel Dimas de Melo Pimenta, est une composition électronique sur bande, combinée à des fréquences en ondes courtes de la radio. 

Merce Cunningham

Né à Centralia, Washington, le 16 avril 1919, c’est à l’âge de 20 ans que Merce Cunningham débute sa carrière de danseur moderne, intervenant six ans durant en qualité de soliste au sein de la Martha Graham Dance Company. En 1944, il présente publiquement son premier récital et forma dès 1953 la Merce Cunningham Dance Company, qui lui permit d’expérimenter et de mettre en œuvre ses conceptions inédites. Au gré de sa carrière, il a chorégraphié plus de 150 pièces et plus de 800 Events. Parmi les danseurs qui se sont formés auprès de lui avant de fonder leurs propres compagnies, on compte notamment Paul Taylor, Trisha Brown, Lucinda Childs, Karole Armitage... Parmi ses innombrables collaborations, celle avec John Cage a exercé l’influence la plus profonde sur sa pratique. Ensemble, Merce Cunningham et John Cage ont proposé de multiples innovations radicales. La plus célèbre et la plus controversée d’entre elles concerne les relations entre danse et musique, susceptibles de coexister en un même espace temps, mais nécessitant d’être conçues indépendamment l’une de l’autre.

La passion que Merce Cunningham éprouve pour l’expérimentation et l’innovation a fait de lui l’un des instigateurs de l’application des nouvelles technologies au domaine de l’art. Resté un chorégraphe et pédagogue particulièrement actif jusqu’à sa mort, survenue le 26 juillet 2009, Merce Cunningham a bénéficié des plus hautes distinctions accordées dans le monde de l’art. La vie et l’œuvre de Merce Cunningham ont donné lieu à la publication de quatre ouvrages, ainsi qu’à trois importantes expositions, plusieurs de ses œuvres ont été présentées dans le cadre des activités de prestigieuses compagnies tel que l’American Ballet Theater, le CCN - Ballet de Lorraine, le New York City Ballet, le Ballet de l’Opéra National de Paris, la Rambert Dance Company de Londres et le White Oak Dance Project.