31.05.20

Takeover sur nos réseaux sociaux des chorégraphes du programme 3 de la saison, Maud Le Pladec et Loïc Touzé

Maud Le Pladec et Loïc Touzé dévoilent leur univers sur nos réseaux sociaux

Suite à l'annulation du 3e programme de la saison à l'Opéra national de Lorraine, prévu du 27 au 31 mai 2020, nous avons proposé aux deux chorégraphes invités, Maud Le Pladec (Static Shot) et Loïc Touzé (NO OCO), de présenter au même moment sur nos réseaux sociaux du contenu vidéo ou audio pour nous dévoiler leur univers artistique, en attendant de découvrir bientôt leur créations sur scène ...


Maud Le Pladec 

Static Shot The Great Pause version (foundfootage)

"Nous sommes le 27 mai 2020, je suis chez moi encore en télétravail, presque encore confinée et je médite, toujours, sur STATIC SHOT. Pour cette nouvelle création avec les dan-seur·euse·s du Ballet de Lorraine, et dont les répétitions ont commencé en janvier dernier, j’ai imaginé un dispositif chorégraphique empruntant au cinéma certains procédés de montage et d’assemblage. Je travaille la pièce comme un plan fixe, ou plan séquence, où le mouvement et le regard ne s’arrêteraient jamais. La plasticité des images, l’énergie et le rythme des sé-quences étant constitutifs d’une scène dont l’intensité physique ou visuelle ne quitte jamais son apogée. La pièce, pensée comme un « bloc » de corps, d’images et de sons, ne com-prendra ni début, ni milieu, ni fin. Tel un climax permanent, le groupe de danseur·euse·s tien-nent ensemble ce point culminant, l’énergie devant toujours se trouver à son zénith. Dans STATIC SHOT tout racontera les corps, comment ils inter-agissent, comment ils excédent, comment ils se meuvent, comment ils vivent ou survivent, comment ils s’abandonnent, com-ment ils s’attirent, comment ils se mêlent, comment ils s’entrechoquent, comment il se trans-forment, comment ils ne meurent pas... Derrière un pitch, une situation simple ou une scène de « … » , que se passe t’il vraiment ? Et si le plaisir de ne faire qu’un devenait un motif de tension ? Entre extase et climax, danses collectives et unissons, où se situe alors l’accident, la fracture, le relâchement?

STATIC SHOT THE GREAT PAUSE VERSION est un mini projet de film qui raconte en image ce que j’écris là. C’est aussi un partage d’expérience à un temps « T » du processus de création. En utilisant des extraits de répétitions, les sources cinématographiques et icono-graphiques, des portraits et les travaux des collaborateurs artistiques, tels que Chloé et Pete Harden pour la musique ou encore Christelle Kocher - KOCHÉ pour les costumes, je propose un objet virtuel qui permet à la fois de traverser la poétique du projet mais aussi d’en sentir la chair et la vitalité. J’ai tenté, en répondant à cette carte blanche du CCN - Ballet de Lorraine, de créer un objet dématérialisé qui rende compte du caractère vivant de la création. Une fa-çon de relever l’impossible (?) défi de dépasser le statut de l’objet numérique pour proposer un film où le mouvement des corps, des objets et des paysages atteignent quelque chose de plus fort que le scénario ou le film lui-même. Les extraits présents dans ce foundfootage sont très parlants, ils témoignent de moments de vraies « trouées » (pour citer Baudoin Woehl) dans l’image. Selon un procédé technique consistant à confronter différents éléments dispa-rates et hétérogènes dans un même ensemble, STATIC SHOT THE GREAT PAUSE VER-SION, m’a permis à la fois de continuer d’inventer des stratégies d’écriture dramaturgiques pour la création à venir, tout en m’amusant à une forme d’auto-réappropriation, de recyclage ou de détournement de mes propres matériaux. Je voulais partager ce qui s’est ouvert à moi dans ce temps d’immobilité obligée, soit la possibilité d’inventer un nouvel espace depuis lequel la chorégraphie peut émerger par jaillissement, par choc ou par accident."
Maud Le Pladec
-------------------
CONCEPTION et CHOREGRAPHIE pièce STATIC SHOT : Maud Le Pladec
CONCEPTION film et réalisation STATIC SHOT THE GREAT PAUSE VERSION : Maud Le Pladec et This is Kennedy! PROD
Musique : Pete Harden et Chloé Thévenin
Lumière : Éric Soyer
Création costumes : Christelle Kocher – KOCHÉ assistée de Benedichte Olivia Ekstrand et Carles Urraca Serra - KOCHÉ
Assistante costume: Laure Mahéo
Assistant à la chorégraphie : Régis Badel
Stagiaire dramaturgie : Baudouin Woehl
Danseur•euse•s du CCN—Ballet de Lorraine : Jonathan Archambault, Esther Bachs Viñuela, Amandine Biancherin, Alexis Bourbeau, Justin Cumine, Charles Darleci, Inès Depauw, Angela Falk, Nathan Gracia, Léo Gras, Inès Hadj-Rabah, Tristan Ihne, Vivien Ingrams, Matéo Lagière, Margaux Laurence, Laure Lescoffy, Valérie Ly-Cuong, Émilie Meeus, Elsa Raymond, Rémi Richaud, Ligia Saldanha, Willem-Jan Sas, Céline Schoefs, Luc Verbitzky
-----------------------
Production :
CCN-Ballet de Lorraine, direction Petter Jacobsson
En collaboration avec le Centre Chorégraphique National d’Orléans

Crédits extraits vidéos dans le générique de la vidéo

 


Loïc Touzé

"Les circonstances exceptionnelles liées à la situation sanitaire que nous traversons ont suspendu le travail de la création de NO OCO et repoussé les premières représentations à une date ultérieure.
Je profite de cette carte blanche pour vous proposer de découvrir d’autres aspects de mon travail d’artiste chorégraphe.
Dedans ce monde (2016) est le premier film que j’ai réalisé. Il est le récit choral d’habitants d’un village dans le Finistère nord qui depuis plus de dix ans participent, entre fin août et début septembre, à une aventure chorégraphique inédite. Ce film est, dans sa forme, éloigné du travail que je fais avec les danseuses et danseurs du CCN - Ballet de Lorraine, mais, dans le fond, les questions de sens et le rapport à l’imaginaire voisinent avec ce que nous cherchons pour "NO OCO". Donner plus à voir que ce que nous montrons, inventer des fictions, croire en la puissance effective de nos gestes, tout ceci traverse mon travail artistique autant sur scène que dans les films que je réalise.
Je vous invite aussi à découvrir une série de huit séquences audio réalisées en 2019 avec Cécile Tonizzo pour la radio DUUU, liées à la manière dont j’engage le travail toujours à partir d’une poétique de la parole. Dans cette série, je reviens sur les enjeux de mon travail chorégraphique relatif à la question du récit, de l’interprétation, au processus d’apparition d’un geste.
Ces deux propositions sont une manière détournée de partager avec vous l’esprit de mon travail artistique avant que nous nous retrouvions pour la création que j’ai tant de joie à composer avec la formidable équipe du CCN - Ballet de Lorraine."
Loïc Touzé

Dedans ce monde (film)

 

Paroles (série de séquences audio)