SIERRAS - Danses atmosphériques - création

SIERRAS - Danses atmosphériques - création

-

Partage

mer. 08 novembre 2023 — 20h

Opéra national de Lorraine

jeu. 09 novembre 2023 — 20h

Opéra national de Lorraine

ven. 10 novembre 2023 — 20h

Opéra national de Lorraine

dim. 12 novembre 2023 — 15h

Opéra national de Lorraine

sam. 13 juillet 2024 — 20h

Bolzano (Italie) - Festival Bolzano Danza

-

Avec 22 artistes chorégraphiques du CCN - Ballet de Lorraine
Durée : 30 minutes

Création mercredi 8 novembre 2023 à l'Opéra national de Lorraine (Nancy)

Images Laurent Philippe

Chorégraphie
Michele di Stefano
Scénographie et lumière
Giulia Broggi
Musique
Lorenzo Bianchi Hoesch
Chanson
Eshknakom "Mawal" - Maher L Halabi
Costumes
Michele di Stefano
Réalisation costumes
Atelier costumes du CCN - Ballet de Lorraine
Répétitrice
Valérie Ferrando
Montage vidéo
Biagio Caravano
Collaboration répétition
Fabrice Mazliah
Chorégraphie
Michele di Stefano
Scénographie et lumière
Giulia Broggi
Musique
Lorenzo Bianchi Hoesch
Chanson
Eshknakom "Mawal" - Maher L Halabi
Costumes
Michele di Stefano
Réalisation costumes
Atelier costumes du CCN - Ballet de Lorraine
Répétitrice
Valérie Ferrando
Montage vidéo
Biagio Caravano
Collaboration répétition
Fabrice Mazliah

mer. 08 novembre 2023 — 20h

jeu. 09 novembre 2023 — 20h

ven. 10 novembre 2023 — 20h

dim. 12 novembre 2023 — 15h

sam. 13 juillet 2024 — 20h

Partage

SIERRAS est un endroit plus qu’une chorégraphie. C’est une atmosphère dont l’existence et l’évolution sont rendus possibles par les choix des interprètes, considérés comme une entité collective dotée d’une vision périphérique acérée. Je crois que la danse possède cette formidable capacité de transformer son environnement, de donner corps aux différentes distances et à leur sens, et d’ouvrir des conversations qui peuvent nous faire passer d’un état ordinaire à un état de curiosité exploratoire. Car nous dansons pour explorer le monde, n’est-ce pas ?

En partant de phrases imaginées, définies et raffinées par les interprètes eux-mêmes, SIERRAS se concentre sur les différentes manières de les articuler, en accord avec l’environnement et les qualités propres à chaque corps présent. Le changement continu, la prise de décision à chaque instant que je demande aux danseurs et danseuses d’interpréter en temps réel, sont les éléments qui transformeront chacune des phrases en motifs d’ordre presque météorologique, régis par un mystérieux sentiment d’appartenance. C’est là tout ce que je demande : être à l’heure au rendez-vous avec les probabilités. 

Je qualifie ces danses d’atmosphériques car elles requièrent un état de corps très précis pour être interprétées, qui dépasse les simples techniques d’improvisation : c’est un état qui transforme l’essence même de l’anatomie au point que les espaces intérieurs et extérieurs commencent à communiquer et à influencer la dynamique même du corps. Cette cohésion est la meilleure définition de l’intimité à laquelle je puisse penser, et l’intimité est toujours un excellent ingrédient pour une atmosphère. 


Production dans le cadre du projet "Artiste Associé" avec le Centre Pompidou-Metz

-

Michele Di Stefano

Michele Di Stefano est né à Milan en 1963. Il vit à présent à Rome. 

Anciennement chanteur dans un groupe de New Wave qui s’est produit un peu partout en Italie dans les années 80, il est arrivé à la chorégraphie de manière assez artisanale et autodidacte, en voulant creuser la question de la présence scénique d’un corps chantant sur une scène. En 1990, il est diplômé de l’Université de Salerno, en ayant comme sujet le théâtre expressionniste allemand. Juste après l’obtention de son diplôme, il a commencé ses recherches sur les techniques du mouvement, qui l’ont amené à créer une méthodologie personnelle de création. 

Il créé la compagnie de danse contemporaine mk en 2000, dont le cœur du travail est la recherche du mouvement, la chorégraphie et la création sonore. Au fil des années, la compagnie a approfondi son exploration de l’ambiguïté des états de corps et leur transformation à travers différentes collaborations. Elle est aujourd’hui reconnue comme une des plus innovantes compagnies italiennes, et présente régulièrement ses créations en Italie et à l’international. Bermudas, une création récente qui traitait du mouvement perpétuel, a reçu le prix Danza&Danza en 2018 et le prix Ubu de la meilleure production italienne en 2019. 

Les nombreuses représentations en tournée sont complétées par une intense activité de conférences, workshops et propositions expérimentales, comme par exemple la Platform of Balinese Dance au Festival International de Santarcangelo (2014 et 2015), des projets pour la Biennale de Venise (section Danse et Théâtre) de 2013-2015, et des collaborations toujours en cours avec la Scuola Paolo Grassi de Milan, l’Université IUAV de Venise et l’académie d’architecture USI de Mendrisio en Suisse. 

Michele Di Stefano a reçu des commandes de nombreuses compagnies internationalement reconnues comme l’Aterballetto, la Korean National Contemporary Dance Company, le Nuovo Balletto di Toscana, et bien sûr le CCN – Ballet de  Lorraine pour la création Sierras. Il a également été consultant pour le programme de danse contemporaine GRANDI PIANURE du Teatro di Roma, co-curateur avec Francesca Corona du projet GIACIMENTA pour Matera 2019 – Capitale Européenne de la Culture, et a créé le cycle de performances TROPICI à l’Angelo Mai, et BUFFALO au Palazzo delle Esposizioni, au MACRO Museum et au Museo Nazionale Romano (Rome). En 2018, il a été curateur de la section Outdoor du festival Bolzano Danza – Tanz Bozen.

En 2014, Michele Di Stefano a reçu le Lion d’Argent pour l’innovation en danse à la Biennale de Venise, ainsi que le Prix Nico Garrone en 2018. Il est artiste associé à la Triennale de Milan pour la période 2022-2024.

En 2012, il publie avec Margherita Morgantin Agenti autonomi e sistemi multiagente, un recueil d’instructions chorégraphiques et de bulletins météorologiques, au éditions Quodlibet. 

Sa compagnie mk est soutenue par le ministère italien de la culture depuis 2010.