Instantly Forever
Saison 2023/2024

L’art de la danse – ce grand laboratoire du temps et de l’espace – doit, afin de garder la nature mobile et fluide qui lui est propre, ne jamais se laisser figer. Nous ne devons pas attendre de la danse qu’elle entre dans des esthétiques préconçues, qui amoindriraient sa principale force : son existence dans le moment tout juste vécu et déjà disparu. Autorisons-nous l’énergie du changement permanent. Autorisons-nous une plateforme cohérente pour la création.

Car en effet, la danse est souvent vue comme une forme d’art éphémère.

Mais attendez : nous sommes pourtant là, présents chaque jour à répéter, à nous entraîner, à transmettre... Cela voudrait dire que ce qui se veut instantané deviendrait, dans tous les corps dansants, son opposé : quelque chose de permanent, ramenant les moments passés au présent, tout en portant la danse vers le futur. C’est cet équilibre tenu, cette fragile sensibilité – qui n’est certainement pas une faiblesse ! – qui doivent être maintenus.

Instantly : rester dans l’instant, poser les questions qui doivent être posées aujourd’hui.
Forever : résister à l’épreuve du temps, tout en inventant des possibilités pour l’avenir.

Avec pas moins de cinq nouvelles créations, notre saison 2023-2024 se veut être un panorama d’un monde de la danse qui tourne toujours aussi rapidement. Nous porterons une attention particulière, cette fois, sur l’international : nos invités viendront de loin ou de plus près, armés de langues et de cultures différentes qui leur permettent de percevoir autrement ce que la danse peut être, ou peut devenir. Chacun animé par la même chose : la quête fascinante des choses nouvelles que l’on peut créer pour la scène.

Une quête d’instantané, pour aujourd’hui et pour toujours.

Télécharger la brochure de saison

Instantly Forever = A jamais l'instantané

Billetterie
Programme 1

Une soirée qui nous emmènera de l’autre côté des Alpes, afin de découvrir le travail de deux chorégraphes italiens (mais pas que !).  D’un côté Marco Berrettini, italien né en Allemagne et travaillant aujourd’hui en Suisse, viendra présenter Songlines, une pièce qui questionne notre rapport à la sédentarité : pourquoi l’Homme est-il le plus agité et le plus insatisfait des animaux ? Pourquoi les errants conçoivent-ils le monde comme parfait alors que les sédentaires essaient toujours de le changer ? Songlines est une pièce qui tentera de trouver des réponses, à travers la chorégraphie. Une danse faite dans un espace magique, constitué de champs de force, endroits sacrés et points de lumière, où nos vies extérieures et intérieures ne font qu’Un.  

Et de l’autre Michele Di Stefano qui, dans SIERRAS - Danses atmosphériques, montrera sa façon d’envisager la danse comme un heureux accident, comme un hasard qui peut surgir au milieu des contraintes. Plus que des pas pré-écrits, le chorégraphe cherchera à mettre en place un climat qui se modifierait de lui-même par les actions d’un groupe de danseuses et de danseurs, vu comme un organisme doté d’une intelligence propre, et capable de se réinventer lui-même. Une danse faite de probabilités plutôt que de certitudes, comme une ouverture sur un horizon qui nous rappelle que tout est possible.


SIERRAS Danses atmosphériques (création)

Chorégraphie : Michele Di Stefano
Musique : Lorenzo Bianchi Hoesch

Songlines (création)

Chorégraphie : Marco Berrettini
Musique : Daniel Brandt

Mercredi 8 novembre 2023 à 20h
Jeudi 9 novembre 2023 à 20h
Vendredi 10 novembre 2023 à 20h

Dimanche 12 novembre 2023 à 15h

Opéra national de Lorraine (Nancy)
Productions réalisées dans le cadre du dispositif Artiste associé avec le Centre Pompidou-Metz

Programme 2

Avec Instantly Forever, Petter Jacobsson et Thomas Caley se tournent vers la réflexion qui est le thème de toute cette saison : comment rester dans le présent, tout en étant tourné vers l’avenir ?
Portée par des choix musicaux contrastés : le premier mouvement de la Symphonie en trois mouvements d'Igor Stravinsky (1946) ainsi que le premier mouvement Pulses de la pièce Musique pour 18 musiciens de Steve Reich, Instantly Forever aspire à explorer la sensation d'anticipation, dans une atmosphère de changement permanent et imprévisible. Une scène, une situation sont créées à partir d'images fragmentées, comme une sorte de réflexion sur une époque révolue et des temporalités qui s'entrecroisent. L’accumulation des gestes et l’héritage de mouvements conduisent la pièce vers un présent saturé ; dans l'idée d’un monde en constante évolution, d'une urgence, d'une pression qui fait à la fois espérer et craindre pour l'avenir.

Ensuite, avec a Folia, Marco da Silva Ferreira cherche à explorer la notion d’extase, la joie et la transe qui se dégagent d’un moment de danse partagée par un groupe. La folia, au Portugal, est une danse folklorique du XVe siècle, rapide et enjouée, dansée à l’origine par des bergers. Les traces historiques qui la mentionnent parlent toutes d’une ambiance festive où chacun se lâche totalement, dégagé des conventions sociales liées au genre ou à la classe. C’est cette idée qui intéresse le chorégraphe portugais, qui cherche à la traduire en mettant en miroir la folia portugaise avec les danses de night-club de notre époque.


Instantly Forever (création)

Chorégraphie : Petter Jacobsson et Thomas Caley
Musiques : Igor Stravinsky, Steve Reich

a Folia (création)

Chorégraphie : Marco da Silva Ferreira
Musique : Luis Pestana

Jeudi 7 mars 2024 à 20h
Vendredi 8 mars 2024 à 20h

Dimanche 10 mars 2024 à 15h
Mardi 12 mars 2024 à 20h

Opéra national de Lorraine à Nancy

Réserver
Programme 3

Et enfin, un passage par l’Argentine, puis retour en France.

La chorégraphe portègne installée à Bruxelles Ayelen Parolin créera Malón, une pièce pour l’ensemble de la compagnie du CCN – Ballet de Lorraine qui cherchera à concilier précision, rigueur, amusement et lâcher-prise. Le terme malón, en espagnol argentin, désigne l’arrivée dans un endroit d’un grand groupe de personnes qui provoque le désordre. Ainsi, la chorégraphe travaillera sur l’amplification et la multiplication du mouvement et de l’énergie jusqu’à la démesure, dans une espèce de rave party, comme une tornade d’une violence résolument joyeuse !

Puis retour en France avec une reprise de Static Shot de Maud Le Pladec. Renforcés par le succès de ses nombreuses représentations en tournée, les danseuses et les danseurs vous emmèneront avec force et entrain dans l’extase permanente de cette pièce foisonnante où le mouvement ne s’arrête jamais. 


malón (création)

Chorégraphie : Ayelen Parolin

Static Shot

Chorégraphie : Maud Le Pladec
Musique : Chloé Thévenin, Pete Harden
Coproduction : CCN d’Orléans

Jeudi 23 mai 2024 à 20h
Vendredi 24 mai 2024 à 20h
Samedi 25 mai 2024 à 20h
Dimanche 26 mai 2024 à 15h

Opéra national de Lorraine (Nancy)

Réserver