Rarity (création 2023)

Rarity (création 2023)

-

Partage

sam. 01 avril 2023 — 20h

Opéra national de Lorraine

mer. 05 avril 2023 — 20h

Opéra national de Lorraine

jeu. 06 avril 2023 — 20h

Opéra national de Lorraine

ven. 07 avril 2023 — 20h

Opéra national de Lorraine

-

Une création pour 24 danseuses et danseurs du CCN - Ballet de Lorraine

Première le 1er avril 2023 à l'Opéra national de Lorraine

Chorégraphie
Adam Linder
Création musicale
Billy Bultheel
Lumières
Shahryar Nashat
Costumes
Adam Linder
Chorégraphie
Adam Linder
Création musicale
Billy Bultheel
Lumières
Shahryar Nashat
Costumes
Adam Linder

sam. 01 avril 2023 — 20h

mer. 05 avril 2023 — 20h

jeu. 06 avril 2023 — 20h

ven. 07 avril 2023 — 20h

Partage

Accompagné des danseurs de la compagnie du CCN – Ballet de Lorraine, Adam Linder désire continuer ses recherches sur l’hybridation de la danse, qui mène à ses rares et subtiles évolutions. Le vocabulaire traditionnel de ballet sera au cœur de la réflexion, avec une interrogation sur sa manière de s’adapter et d’évoluer au contact de nombreuses influences (comme par exemple les danses de rue, les techniques somatiques ou encore le théâtre).

RARITY s’inspirera librement de la série des Jewels de George Balanchine, reprenant et actualisant l’idée d’un hommage aux différentes écoles de danse que le chorégraphe russe développait en trois pièces, en les désignant chacune par une pierre précieuse. Chez Balanchine, Emeralds était pensé comme un retour à l’école romantique française et à sa grâce, Rubies s’intéressait à la comédie musicale américaine et à ses intonations jazzy, et Diamonds abordait le répertoire russe et la virtuosité de sa technique.

 Dans la pièce d’Adam Linder, les nouvelles incarnations de la danse et du ballet ne seront plus incarnées par des joyaux, mais par des produits de consommation courante qui, face aux fluctuations de notre époque, deviennent tout aussi précieux : Gasoline (l’essence), Ice (la glace), et Information (l’information).

-

Adam Linder

Le chorégraphe Adam Linder travaille à Los Angeles et à Berlin. Expositions, spectacles vivants ou cinéma, ses œuvres utilisent plusieurs arts de la scène : danse, texte, son, scénographie et costume. Récemment il a dansé en solo au Museum of Modern Art, New York (2020), à la South London Gallery, Londres (2018) et à la Kunsthalle Basel, Bâle, Suisse (2017). En 2018, le CCA Wattis Institute for Contemporary Arts de San Francisco lui a consacré une rétrospective, FULL SERVICE, qui a voyagé au MUDAM, le musée d'art contemporain du Luxembourg, en 2019. Les œuvres scéniques de Linder ont été présentées, entre autres, au HAU Hebbel am Ufer de Berlin, au Kampnagel de Hambourg, au REDCAT/CalArts Theater de Los Angeles et au Sadler's Wells de Londres. Linder a reçu le prix Mohn pour son excellence artistique lors de la biennale Made in LA 2016 au Hammer Museum, à Los Angeles.