Saison 20-21

Saison 20-21

-

Partage

Partage


De l'irréel à l'hyperréalisme, du créatif au politique, la fiction a un pouvoir immersif auquel nous ne pouvons résister. Comme un super partenaire de danse, elle a le potentiel de nous éloigner du quotidien. L'histoire a prouvé que nous sommes accros à la réinvention de notre réalité, à travers le faire croire et l’élaboration de fabrications inimaginables.

Notre saison 2020-2021 propose sept nouvelles productions, au cours de trois programmes, qui célèbrent le caractère inventé, construit et irréel de la danse. Ce thème nous permet de tisser notre chemin depuis les références historiques jusqu’à la création d’aujourd’hui, autant de preuves et d’illustrations de notre soif insatiable pour l'art de la fiction. Or, combien ce sujet nous paraît pertinent à une époque où nous sommes touchés par des circonstances aussi extrêmes qui nous encouragent à remettre en question, et, dans certains cas, à ré-imaginer notre existence.

Petter Jacobsson


Programme 1

NO OCO (création)
Loïc Touzé
Static Shot (création)
Maud Le Pladec

JEUDI 3 DÉCEMBRE 2020 À 20H
VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2020 À 20H30
(EXCEPTIONNELLEMENT)
MARDI 8 DÉCEMBRE 2020 À 20H

Opéra national de Lorraine

 

Deux générations de chorégraphes, deux parcours artistiques différents mais qui se sont déjà croisés, se partagent l’affiche avec cette même envie de se nourrir de l’énergie des danseurs de la compagnie du CCN – Ballet de Lorraine. Avec NO OCO, Loïc Touzé souhaite se placer dans le creux offert par le travail en studio pour qu’un geste advienne collectivement, et jouer avec cette matière passive qui reçoit le rythme et fait passer du mouvement à la danse. Quant à Maud Le Pladec, poursuivant sa recherche sur la corporéité et l’écriture chorégraphique, elle nous invite, avec STATIC SHOT, à découvrir une pièce cinématographique, un cadre fixe où mouvement et regard ne s’arrêtent jamais. Les corps sont plongés dans un climax continu qui explore les notions de plaisir et d’extase.



Autour du programme

Bord de scène :
Jeudi 3 décembre 2020 (après la représentation)
Échauffement du regard :
Mardi 8 décembre 2020 à 19h (au foyer de l'Opéra national de Lorraine)


  

Programme 2

Air-Condition (création)
Petter Jacobsson et Thomas Caley
Installation : Tomás Saraceno et les toiles cosmiques

MERCREDI 10 FÉVRIER 2021 à 20h
JEUDI 11 FÉVRIER 2021 À 20H
VENDREDI 12 FÉVRIER 2021 À 20H
DIMANCHE 14 FÉVRIER 2021 À 15H

Opéra national de Lorraine

En 1954, Yves Klein esquisse un ballet intitulé La Guerre (de la ligne et de la couleur), destiné à mettre en scène ses réflexions physiques et performatives sur l’immatérialité de son art. C’est à partir de ce passionnant – mais incomplet – scénario que Petter Jacobsson et Thomas Caley ont choisi d’entamer leur nouvelle création, à l’initiative du Centre Pompidou-Metz. Ils ont convié l’artiste contemporain Tomás Saraceno – réputé pour ses installations spectaculaires et son goût pour l’interdisciplinarité artistique – à en imaginer la scénographie. Ensemble, ils nous proposent de partager l’expérience du célèbre plasticien français dans laquelle ils voient une démarche utopique fondée sur la perte, le questionnement et le conflit entre raison et sensibilité : une performance d’interaction humaine avec le divin.


Autour du programme

Bord de scène :
Mercredi 10 février 2021 (après la représentation)
Échauffement du regard :
Jeudi 11 et vendredi 12 février 2021 à 19h (au foyer de l'Opéra national de Lorraine)


Programme 3

Pas assez suédois / Not Swedish enough (création)
Petter Jacobsson et Thomas Caley

MARDI 25 MAI 2021 À 20H
MERCREDI 26 MAI 2021 À 20H

JEUDI 27 MAI 2021 À 20H

Opéra national de Lorraine

 

Après Relâche en 2014, Petter Jacobsson et Thomas Caley ont décidé de se replonger, au cours d’une soirée unique, dans l’univers décalé des Ballets suédois – compagnie mythique qui avait ses quartiers parisiens au Théâtre des Champs-Elysées pendant les années folles – à l’occasion du centenaire de leur création. Dominique Brun, Latifa Laâbissi et Volmir Cordeiro ont été invités à s’emparer, avec eux, de ce riche répertoire pour l’acclimater à leurs propres préoccupations esthétiques. Forts de leurs parcours, origines, générations et univers très différents, ils sauront, sans nul doute, nous faire (re)découvrir ce formidable passé dans une approche résolument contemporaine. Elle nous permettra de saisir l’audace de cette aventure artistique qui avait réussi, en son temps, à ré-enchanter son époque.



Autour du programme

Bord de scène :
Mardi 25 mai 2021 (après la représentation)
Échauffement du regard :
Mercredi 26 et jeudi 27 mai 2021 à 19h (au foyer de l'Opéra national de Lorraine)


-

Renseignements et réservations

Nadia Serfad : billetterie@ballet-de-lorraine.eu / 03 83 85 69 08